27/11/2007

Où couper la hampe d'un phalaenopsis?

Vu que beaucoup se pose la question, je vais énumérer plusieurs conseils de professionnels ( du plus anciens au plus récent...eh oui la recherche avance) et je vais dire lequel j'applique et qui marche très bien.

 

Le premier qui est le plus répandu c'est qu'il faut couper au 3èm oeil c-à-d à la 3ème peau en partant du bas pour accélerer la floraison. Je l'ai fait au début on peut pas dire que ça a marché, à chaque fois la hampe sèchait plus vite

 

Ensuite le 2ème c'est de couper toute la hampe même si elle est encore verte.  Pour une orchidée affaiblie c'est ce qu'il faut faire pour qu'elle ne s'épuise pas sinon pour les plantes fortes il n'y aucune raison de la couper! Maintenant j'ai observé que pour certains phal le fait de couper la hampe encore verte, accélère l'initiation à la floraison et la floraison est plus abondante.

3ème conseil, c'est d'attendre que la hampe devienne sèche (jaune) puis de couper!!!Pour ma part je trouve ça très utile pour les phals qui ont du jaune puisque ceux-là sont très enclin à faire des ramifications ( une prolongation de la hampe) 

4ème conseil qui le plus récent, c'est que des professionnels ont observé que l'orchidée se nourrissait de la substance prèsente dans la hampe et lui apportait de l'énergie supplémentaire qui favoriserait la floraison future. Donc il ne faudrait rien couper du tout jusqu'à ce que la hampe devienne sèche        ( jaune).Alors là je sais pas parce que cet hiver des phalsqui ont fleuri cet été dont j'ai couper toute la hampe encore verte refleurissent mais avec 1seule hampe tandis que ceux dont j'ai attendu que la hampe sèche complètement refleurissent cet hiver mais avec 2hampes! 

 

A vous de jugez quel conseil vous convient.

@bientôt 

03/09/2007

keiki

 

Un petit mot sur les keikis.

Ce sont des petites plantes qui se développent sur une ancienne hampe floral ou qui peuvent aussi se développer à la base de la plante mère dans ce cas c'est un rejet. Cette plantule sera identique à la plante mère.

Cependant pour les dendrobiums, les keikis se développent sur les cannes qui sont les pseudobulbes de la plante.

 

Voici un keiki de phalaenopsis qui est toujours sur la plante mère

IM003115

 

 

 

 

La règle pour séparer un keiki c'est qu'il doit avoir 3feuilles, 3racines de 5cm. Pour le séparer un petit tour à gauche et à droite et ainsi de suite maintenant si ça tient bien, on prend la machette et on coupe sans abîmer les racines.

Pour ma part , j'ai un phalaenopsis qui m'a fait 3keikis, j'en ai séparé 2 et laissé 1. Celui que j'ai laissé se développe mieux que les 2autres. Il a des feuilles plus grandes, plus nombreuses et de belles racines partout.

C'est ainsi que j'ai décidé de laisser le keiki d'un autre phal (la photo) sur la plante mère alors que je pourrais très bien le séparer étant donné qu'il a tout ce qu'il faut!!! Cependant, on peut laisser le keiki sur la plante mère jusqu'à sa première floraison uniquement si l'orchidée mère est assez forte c-à-d pas de feuilles molles, beaucoup de racines et qu'elle soit toujours en croissance même avec le keiki qui se développe.

Au fur et à mesure que les racines apparaissent, il faut les arroser avec un peu d'engrais. Ma technique: je prends un mouchoir en papier que je mouille, je le divise et j'enroule les racines. Puis au soir ou le lendemain j'enlève les mouchoirs!

@ bientôt

30/08/2007

rempotage: explication en détail

 

Aujourd'hui j'en ai profité pour rempoter 2 des 10 orchidées que je dois rempoter! Voilà comment je procède depuis 3ans1/2:

Tout d'abord en tenant l'orchidée à la base, on la sort de son pot délicatement en pressant légèrement le pot en plastique.

IM003107

 

 

 

 

Alors c'était tellement compressé que tout le mélange est venu avec, il ne reste rien dans le pot. Si lorsque vous rempotez il se passe ceci, vaporisez les racines pour que le mélange s'enlève plus facilement. Si jamais quelques écorces collent sur des racines saines , ne les arrachez pas, laissez les écorces, ce n'est pas grave!

Le mélange presque totalement enlevé ça donne ceci

IM003108

 

 

 

 

Ensuite on coupe toutes les racines molles, on lave le pot à l'eau chaude et si c'est un autre pot que celui d'origine on ajoute un peu d'eau de Javel.

Dans le fond du pot, on met une couche de billes d'argile pour le drainage.

IM003109

 

 

 

 

 Ensuite on met l'orchidée dans le pot et on remplit d'écorces de pin de petite granulométrie. On tasse bien pour pas qu'il y ait de poches d'air trop grande dans le substrat.

IM003110

 

 

 

 

Et voilà le résultat. Pour permettre à la plante d'avoir une bonne croissance, j'ai coupé les 2hampes même si elles n'étaient pas sèches!

Après le rempotage, on laisse 3à 5jours sans arroser et puis on arrose 1Xpar semaine avec de l'eau sans engrais puis après 1mois on peut reprendre l'engrais!

 Voilà, le rempotage doit se faire pour tout nouveau achat après floraison car les substrats dans les jardineries, fleuristes sont soit trop compactes, trop décomposés ou avec de la sphaigne vieille et de la tourbe ou pire de la mousse!!!!Mécontent

Par après c'est un rempotage tous les 3-4ans!

@bientôtMort de rire

23/07/2007

orchidées: problèmes de culture et maladies

Feuilles 

SymptômesCauses possibles Solutions

Feuilles (y compris celles en haut de la plante)qui deviennent molles et qui jaunissent, pseudo-bulbes récents qui se rident exagérément...

Pourriture des racines due a des arrosages trop rapprochés, une température trop basse, un substrat dégradé, pot trop grand. Dépoter la plante, éliminer toutes les parties pourries, faire tremper dans un fongicide (ex aliette) et laisser sécher. Rempoter dans un substrat drainant et un pot neuf de taille juste suffisante pour contenir les racines.

Apprendre à arroser au bon intervalle et se renseigner sur les températures de culture adéquate pour la plante

Sur les orchidées monopodiales (ex: Phalaenopsis) feuilles du bas qui jaunissent, sèchent et tombent.

 

Sur les orchidées sympodiales (ex: Oncidium pluie d'or ), vieux pseudo-bulbes qui perdent leurs feuilles et se rident...

Processus de vieillissement normal  

Plante qui dépérit lentement,  pas de croissance  depuis plusieurs mois

 

Les conditions de culture  sont inadéquates.  Rechercher les conditions de culture nécessaires à la plante (notamment température et intensité lumineuse) et les modifier en conséquence.
La plante vient d'un pays tropical et n'est pas encore acclimatée chez nous S'armer de patience, mettre la plante dans un milieu à hygrométrie élevée mais être très vigilants au niveau des arrosages qui doivent très parcimonieux tant que la croissance n'a pas repris
La plante est atteinte par une maladie latente (fusarium, virus, etc.) jeter la plante ou prendre les précautions nécessaires pour ne pas contaminer les autres plantes.

Plante en bonne santé mais pas de croissance  

La plante est au repos Espacer les arrosages et stopper les apports en engrais tant que la croissance n'a pas repris. 

Les feuilles présentent des décolorations (taches jaunes) circulaires ou diffuses, Il y a des traces de piqûres sur l'envers des feuilles.

la plante a subit une attaque d'insecte piqueur-suceur (cochenille, etc..) Il n'y a rien a faire de particulier, bien surveiller la plante pour ne pas que l'infestation reprenne.

Les feuilles présentent des décolorations (taches jaunes) circulaires, en mosaïque ou diffuses sur les 2 faces des feuilles.  

Pas de traces de piqûres.

A un stade avancé ces taches deviennent  nécrotiques (brunes et sèches).

Ce genre de taches peuvent être le résultat d'un traitement chimique mal toléré (antifongique ou insecticide par exemple), d'une carence nutritionnelle ou de l'attaque d'un virus. Si les nouvelles feuilles formées ne présentent pas de décolorations, on peut suspecter que ces taches sont non virales. Bien surveiller la plante.
Si les nouvelles feuilles formées  développent elles aussi des décolorations, on peut suspecter que la plante est infectée par un virus ou bien subit une grave déficience nutritionnelle. 

La seule façon de le savoir si une plante est virosée est de pratiquer un test de dépistage viral sur un échantillon de feuille. En cas de virose suspectée ou confirmée, jeter la plante ou au moins l'isoler en prenant toutes les précautions* pour éviter la contamination d'autres plantes

Trous dans les feuilles ou les boutons florauxChenille, mini escargots ou limaces  Inspecter la plante pour détecter des éventuelles chenilles. les retirer manuellement.

Immerger complètement le pot dans l'eau pendant 1 h ou plus et capturer les intrus

Bout des feuilles qui brunit et sècheDes sels ce sont accumulés dans le substrat et empêchent  les racines d'absorber l'eau convenablement.  Bien rincer le substrat à l'eau courante ou par trempage, éventuellement rempoter si le substrat est trop saturé en sels.

Toujours arroser abondamment en humidifiant le substrat à fond et en laissant couler le surplus par les trous de drainage. Prendre l'habitude d'arroser une fois sur 4 à l'eau claire pour lessiver le substrat. 

Solution d'arrosage trop saline (trop de calcaire dans l'eau ou trop d'engrais). Diminuer la concentration d'engrais ou/et changer d'eau pour une qui soit moins chargée en sels.
Plante qui a peu de racines ou des racines endommagées + atmosphère sèche. Vérifier l'état des racines, rempoter si nécessaire. Mettre éventuellement la plante sous un sac plastique transparent le temps qu'elle r4enouvelle ses racines.
Substrat qui sèche trop entre les arrosages. Rapprocher les arrosages de façon à garder le substrat légèrement humide (mais jamais détrempé).
Maladie fongique (Anthracnose) faire un traitement anti-fongique (par ex Aliette)
Feuilles dont le bout jaunit, tache marron située sur le bord des feuillesCarence en calcium Veiller à fournir du calcium à chaque arrosage, soit par l'eau d'arrosage (eau du robinet riche en calcium), soit par l'engrais (engrais spécialisé eau douce), soit encore par un amendement de dolomie...
Lésion brune et humide qui progresse très rapidement (plusieurs cm par jour), parfois suppurante et accompagnée d'odeurs nauséabondes.Attaque bactérienne Agir très rapidement. Eliminer toutes les parties atteintes avant que l'infection ne se propage au reste de la plante. Cautériser éventuellement la zone de coupe à la cannelle. Rempoter dans du substrat et un pot neuf. faire très attention de ne pas contaminer les autres plantes.
Lésion blanche ou parfois brune, aux bords bien définis, pas de progression.

Après un certain temps la  tache devient beige et fine avec un aspect de papier et est délimitée par une zone noire bien définie au contact des tissus sains.

Feuille brûlée par le soleil ou par le froid Il n'y a rien à faire mais l'affection, bien que peu esthétique, est sans gravité si localisée.

Pour éviter que cela ne se reproduise, déplacer la plante à un endroit plus ombragé ou voiler les fenêtres. Ne pas exposer la plante au soleil direct sans l'y habituer progressivement (au toucher les feuilles doivent être tièdes mais jamais brûlantes). Ne pas exposer la plante à des températures trop basses.

Le centre de l'orchidée est devenu mou et grisâtre, la lésion progresse très rapidement et sent mauvais.

Les feuilles tombent une à une.

Pourriture du coeur due a une attaque bactérienne  (de l'eau a du stagner dans la rosette des feuilles après un arrosage ou une pulvérisation).  Eliminer les parties atteintes jusqu'au tissus sain avant que l'infection ne se propage au reste de la plante. La zone de croissance de la plante va être perdue, Il ne reste plus qu'a espérer que la plante fasse une pousse latérale.

Pour ne pas avoir ce problème, éliminer l'eau dans la rosette des feuilles après chaque arrosage

Jaunissement général et progressif du feuillage.Racines endommagées (à vérifier en priorité) Retirer les racines pourries, rempoter dans du substrat neuf et mieux gérer les arrosages.
Déficience ou intoxication en oligo-éléments du à un pH du substrat inapproprié.  Utiliser un engrais complet qui contient des oligo-éléments et utiliser le bon engrais avec la bonne eau. 

Mesurer le pH de la solution qui coule du pot après un arrosage (il doit être entre 5.5 et 6.5). Corriger au besoin. 

Apport d'engrais insuffisant par rapport à la luminosité. N'oubliez pas de fertiliser à chaque arrosage lorsque la plante pousse. De plus la quantité d'engrais doit être adaptée à la luminosité que reçoit votre plante: si elle reçoit beaucoup de lumière (par exemple culture en serre) augmenter la concentration de la solution d'engrais ou la fréquence d'application.
Engrais ayant une proportion trop élevée de son azote sous forme Nitrate On trouve en ce moment sur le marché des engrais dont l'azote est presque exclusivement sous forme de nitrate. Ces engrais peuvent à la longue provoquer le blocage de l'assimilation du fer, d'ou un jaunissement progressif des plantes.

Pour éviter ce problème il est conseillé d'alterner ces engrais 1 fois sur 4 avec un engrais riche en urée ou ammonium (par exemple un engrais universel plante verte enrichit en oligo-éléments). En cas de jaunissement installé, un cure avec ce même engrais est préconisée jusqu'à ce que les feuilles retrouvent leur couleur normale.

 
Feuillage très foncé, feuilles qui deviennent de plus en plus longues mais de moins en moins larges, plante qui pousse bien mais ne fleurit pas.
La plante ne reçoit pas assez de lumière. Apport d'engrais trop important par rapport à la luminosité. Déplacer progressivement la plante à un endroit plus lumineux, si possible avec du soleil direct en automne - hiver. Certaines orchidées apprécient de passer l'été en extérieur, renseignez vous. 

La quantité d'engrais doit être adaptée a la luminosité que reçoit votre plante: si elle reçoit peu de lumière, réduire la concentration d'engrais apportée lors des arrosages ou la fréquence de fertilisation.

Jaunissement et perte des feuilles du bas ou des anciens pseudo bulbes, plante qui ne s'étoffe pasManque d'engrais (carence en azote). Fertiliser peu mais à chaque arrosage tant que la plante est en croissance (formation de pousses, feuilles, racines ou tige florale).
Les nouvelles feuilles sont plissées (en accordéon)substrat qui a trop séché pendant la formation de la nouvelle pousse Utiliser un substrat très aéré et le garder humide mais pas détrempé pendant la période de croissance. L'hydroculture peut être une bonne façon de cultiver les plantes dont les feuilles ont tendance a plisser de la sorte.
Coloration rosée des feuilles et de l'extrémité des racinesDue a une exposition lumineuse élevée ou peut être une coloration naturelle chez certaines plantes... Cette coloration n'est pas préoccupante tant que les feuilles ne sont pas trop chaudes au toucher. Contrôlez régulièrement la température des feuilles pour éviter les brûlures.
Petites taches pigmentaires violacées-noires (souvent sur les Cattleyas et autres Brassavolas)Réponse à une luminosité élevée, souvent exacerbée lorsque la plante est cultivée au frais  
La face inférieure des feuille a un aspect argenté (peut aussi avoir lieu sur les boutons et les fleurs), présence de fils de soie sur la plante.Attaque d'acariens Traiter avec un acaricide (dicofol ou décoction de cannelle)
Petites pustules sur les feuilles ou la hampe florale, présence de petits insectes beiges allongés et très rapides de 1.5 à 2 mm sur la plante. Adultes noirs et aillés.

Eventuellement fleurs déformées ou chute des boutons floraux.

Attaque de Thrips Traiter avec un insecticide systémique (ex Fipronil ou Imidaclopride) ou pulvérisation répétées de décoction de cannelle...

Très difficile à enrayer car les larves sont souvent bien cachées.

 

Taches collantes sur les feuilles 
Peut signaler une attaque d'insecte piqueur suceur (cochenille, etc.) Bien inspecter la plante, éliminer les intrus si nécessaire.
Dépôts blancs à l'aisselle des feuilles, présence d'insectes floconneuxAttaque de cochenilles farineuses Retirer les intrus manuellement avec un coton tige imbibé d'alcool en cas d'attaque mineure. Traiter avec un insecticide ou en pulvérisant de l'alcool 70 % dans les cas plus graves
Petits insectes immobiles ovales et bruns de 2-3 mm sur l'envers des feuillesAttaque de cochenilles à carapaces Retirer les intrus manuellement avec un coton tige imbibé d'alcool en cas d'attaque mineure. Traiter avec un insecticide ou en pulvérisant de l'alcool 70 % dans les cas plus graves

Racines

SymptômesCauses possibles Solutions
Racines pourriesArrosages trop rapprochés, température trop basse, substrat dégradé, pot trop grand. Dépoter la plante, éliminer toutes les parties pourries, faire tremper dans un fongicide (ex Aliette) et laisser sécher. Rempoter dans un substrat drainant et un pot neuf de taille juste suffisante pour contenir les racines.

Apprendre à arroser au bon intervalle et se renseigner sur les températures de culture adéquate pour la plante

Bout des racines qui noircitEau d'arrosage trop chargée en sels ou trop calcaire Diminuer la concentration en engrais ou choisir une eau moins calcaire
Air ambiant trop sec Augmenter l'hygrométrie locale
Carence en Calcium Rajouter de la dolomie dans le substrat ou utiliser un engrais / une eau contenant  du calcium (par ex l'eau du robinet).
Présence de mini escargots ou de larves de sciarides dans le substrat Contre les escargots : Immerger complètement le pot dans l'eau pendant 1 h ou plus et capturer les intrus. Ou bien placer un champignon de Paris sur le substrat après un arrosage et le récolter avec les mini-escargots dessus au petit matin.

Contre les sciarides (moucheron du terreau): en cas d'infestation légère, éliminer les adultes à l'aide de plantes carnivores (pinguicula) ou de pièges collants. En cas d'infestation forte rempotez.

Plante qui a perdu ses  racines et qui semble incapable d'en former de nouvelles malgré de multiples essais de sauvetage et des traitements anti-fongiques.fusariose Jeter la plante
Bout des racines qui semble mangéesmini escargots ou limace dans le substrat Immerger complètement le pot dans l'eau pendant 1 h ou plus et capturer les intrus

Pseudo-bulbes 

SymptômesCauses possibles Solutions
Pseudo-bulbes très ridés, feuilles ayant un aspect rugueux, racines sèches mais saines la plante n'est pas assez arrosée Rapprocher les arrosages. Arroser abondamment  mais au bon intervalle.
Pseudo-bulbe qui devient brun et mou en commencant par le bas, progression lente Pourriture fongique favorisée par un substrat gardé trop humide. Dépoter la plante, éliminer toutes les parties atteintes, faire tremper dans un fongicide (ex Aliette) et laisser sécher. Rempoter dans un substrat drainant et un pot neuf de taille juste suffisante pour contenir les racines.

Apprendre à arroser au bon intervalle et se renseigner sur les températures de culture adéquate pour la plante

Pseudo-bulbe qui devient brun et mou en commencant par le bas, progression rapide Pourriture bactérienne  Agir très rapidement. Dépoter la plante, éliminer toutes les parties atteintes, faire tremper dans un fongicide ayant une action bactéricide (ex Aliette) et laisser sécher. Rempoter dans un substrat drainant et un pot neuf de taille juste suffisante pour contenir les racines.

Apprendre à arroser au bon intervalle et se renseigner sur les températures de culture adéquate pour la plante

Fleurs / floraison

SymptômesCauses possibles Solutions
Plante adulte qui pousse bien mais refuse de fleurirLa première cause est le manque de lumière Déplacer progressivement la plante a un endroit ou elle recevra la luminosité la plus importante possible sans être brûlée. 
Différentiel de température entre le jour et la nuit non respecté. Donner de 5 a 10 degrés de différence entre le jour et la nuit au moment de l'initiation florale.
Manque de respect de la période de repos Certaines orchidées ont besoin d'une période de repos sans engrais, avec peu ou pas d'arrosages et/ou au frais afin que la floraison soit initiée. 
Chute des boutons floraux sur une plante nouvellement achetée.Mauvaises conditions de stockage de la plante avant son achat (si plante de grande surface), coup de froid lors du transport.  Pour les achats de grande surfaces, essayer de repérer le jour d'arrivage des orchidées (souvent le jeudi) pour profiter de plantes fraîches.

Bien faire emballer la plante et la hampe avant de sortir du magasin si il fait froid.

Ne pas laisser la plante dans une voiture non chauffée si il fait froid.

Chute des boutons floraux sur une plante qui a formé sa hampe florale chez vous.La plus grande cause est le manque de lumière pendant la maturation des boutons.

Mais il y avoir bien d'autres causes: Plante trop jeune ou affaiblie, arrosages insuffisants lors de la formation des boutons, racines endommagées, coup de froid, modification trop brusque des conditions de culture, présence de fruits près de la plante, air pollué,  renouvellement de l'air insuffisant dans la zone de culture, etc... 

Donner la luminosité la plus importante possible sans brûler la plante.

Vérifier que les racines sont en bon état. Si oui rapprocher un peu les arrosages lors de la formation des boutons.

Eloigner les fruits, les aérosols, les appareil de chauffage au pétrole et au gaz naturel.

Dans un petit espace de culture clos et confiné,  veillez à renouveler l'air au moins une fois par jour (surtout avant la nuit).

Quant les boutons sont formés, essayer de garder des conditions de culture le plus stable possible (température, hygrométrie, etc.) jusqu'à leur ouverture complète. Pas de déplacements ni de rotations du pot.

Peu de fleurs, fleurs plus petites que la normale Plante trop jeune  Laisser la plante s'étoffer.
Plante affaiblie, manque de lumière pendant l'initiation de la hampe florale et la formation des boutons

Augmenter progressivement l'intensité lumineuse jusqu'au maximum toléré par la plante (en hiver en métropole toutes les orchidées bénéficient grandement de quelques heures de soleil direct chaque jour).

Plante en déficit de culture, manque d'engrais pendant la phase de croissance. Revoir les conditions de culture de base: les racines sont elles saines, les températures de cultures adéquates, reçoit elle suffisamment de lumière, etc.

Fertiliser à chaque arrosage tant que la plante est en croissance (formation de pousses, feuilles, racines ou tige florale). 

Manque de respect de la période de repos Certaines orchidées ont besoin d'une période de repos sans engrais, avec peu ou pas d'arrosages et/ou au frais afin que la floraison soit initiée.
Liquide collant sur la tige florale Phénomène normal de sudation  
Attaque d'insecte piqueur suceur (cochenille, etc.) Bien inspecter la plante, éliminer les intrus si nécessaire.
Petits points noirs sur les fleurs Attaque fongique due au Botrytis Eliminer les fleurs atteintes, diminuer l'hygrométrie locale, augmenter la ventilation, éviter de mouiller les fleurs. 
Petites taches translucides sur des fleursAttaque de Thrips: présence de petits insectes beiges allongés et très rapides de 1.5 à 2 mm sur la plante. Adultes noirs et aillés. Traiter avec un insecticide systémique (ex Fipronil ou Imidaclopride) ou pulvérisation répétées de décoction de cannelle...

Très difficile à enrayer car les larves sont souvent bien cachées.

Marbrures anormales sur les feuilles

attention certains paphio et même des phalaenopsis possèdent des feuilles marbrés ce qui est tout à fait normal et n'est pas dangereux!

Virus Jeter la plante ou prendre les précautions d'usage* pour ne pas infecter les autres plantes.
Fleurs déformées de façon ponctuelle Plante jeune (première floraison) Si c'est une première floraison, le problème peut se régler de lui même lors des floraisons suivantes.
Déséquilibre hormonal passager Ne pas utiliser de produits contenant des hormones pendant la formation des boutons  (Superthrive, Or-vers, Keikigrow, etc.)
Attaque de Thrips: présence de petits insectes beiges allongés et très rapides de 1.5 à 2 mm sur la plante. Adultes noirs et aillés. Traiter avec un insecticide systémique (ex Fipronil ou Imidaclopride) ou pulvérisation répétées de décoction de cannelle...

Très difficile à enrayer car les larves sont souvent bien cachées.

Fleurs déformées de façon récurrenteVirus ou mutation génétique Jeter la plante ou prendre les précautions d'usage* pour ne pas infecter les autres plantes.

*précautions à prendre en cas de virose suspectée: Isoler la plante, se laver les mains après l'avoir touchée, ne pas recycler le substrat ou l'eau d'arrosage pour d'autres plantes, bien désinfecter le matériel de rempotage et de coupe.

 

Voilà en espèrant que ça vous aidera au cas où...mais j'espère que vous n'aurez jamais de graves problèmes avec vos orchidées

09/05/2007

orchidée: solution au problème de pourriture des racines!!!!

Bon le scénario type: quelqu'un de sympathique vous offre une orchidée et vous l'arrosez régulièrement comme tout autre type de plante et puis 'oh horreur' elle dépérit: feuilles moles, ridées qui jaunissent et tombent!!!

 La cause---->pourriture des racines qui meurent suite à un arrosage excessif ( et oui les orchidées n'ont besoin que d' 1 arrosage toutes les semaines et si elles ne sont pas arrosées pendant 2semaines, cela ne les gêne en rien!! Au contraire une orchidée craint moins d'avoir ses racines au sec que détrempé! ( bon maintenat faut pas la laisser pendant 2 mois sans arrosage^^)

Mais rassurez-vous, si le problème est pris à temps( si il reste au moins 1feuille), il reste une solution pour garder cette orchidée, lui redonner la santé et ainsi elle vous donnera une nouvelle floraison!

 

alors voici LA solution:

Tout d'abord il faut savoir que si les feuilles qui jaunissent sont les plus anciennes (les plus basses), ceci peut être tout à fait normal: Au cours de son cycle de croissance, il est naturel que la plante se débarrasse régulièrement de ses vielles feuilles, hum!!!. Elle récupère alors les réserves de nutriments qu'elles contiennent pour faire de nouvelles feuilles au sommet. Il suffit alors de laisser complètement sécher ces feuilles et de les jeter lorsqu'elles tombent.

Cependant, si les feuilles plus jeunes (plus hautes) commencent à ramollir et à jaunir, cela peut être le signe d'un problème plus grave.

 

En déracinant délicatement la plante. Dans 9 cas sur 10, vous trouverez des racines noires et molles: elles ont complètement pourri suite à des arrosages trop fréquents ou en raison d'un substrat de culture mal approprié à la culture des orchidées en appartement. Des températures trop basses et le manque de lumière peuvent aussi être en cause. ( oui je sais ça fait beaucoup mais dans la plupart des cas c'est l'arrosage et les températures)

 en bas qui pend= racines pourries ( molles et marrons)

 

Si les racines sont endommagées, vous devez agir sans attendre. Tout d'abord, enlever tout le vieux substrat et les racines mortes ( donc molles et marrons) à l'aide d'une paire de ciseaux désinfectée!

 

Rempoter ensuite la plante dans du substrat neuf légèrement humide (Eviter le substrat spécial orchidée de jardinerie et préférez des écorces de pin de granulométrie moyenne). Recouvrez la plante et le pot d'un sac en plastique transparent placé à l'envers afin de créer une petite serre au dessus des feuilles. Fermer le sac grossièrement en bas mais pas hermétiquement pour permettre à la plante de respirer. De plus enlever le sac la nuit pour éviter l'apparition de champignons. Placez la plante ainsi enveloppée au chaud (20 degrés ou plus) et a la lumière très vive mais sans soleil direct ( sinon ça devient du compost).  Suspendez tout arrosage mais brumisez ou vaporisez le substrat légèrement 1X par semaine jusqu'à ce que de nouvelles racines apparaissent (en environ 1 mois).

 

 Quelques mois plus tard, voici le résultat!!

 

Lorsque les nouvelles racines apparaissent, retirer progressivement le sac en plastique. Reprenez les arrosages progressivement en arrosant a fond la motte mais en la laissant complètement sécher avant de ré-arroser. Veillez à ce que la température ne descende pas plus bas que 15-16°C la nuit et rempotez régulièrement votre plante dès que les substrat devient trop friable.. ( tous les 2ans)

 

Voilà en espèrant que cela puisse vous permettre de sauver quelques orchidées dépérissantes au lieu de les jeter à la poubelle!!!

@+